Partagez cette page ou cet article !

 

Notre article « 9 façons de communiquer en toute sécurité » a eu un tel succès, accompagné de demandes d’articles similaires pour la crypto-monnaie : nous avons voulu y répondre par l’article  d’aujourd’hui.

Un grand nombre de nos lecteurs ressentent le besoin de sortir du système, ils ont souvent des opinions en contradiction avec le régime de leur pays, et souhaitent se familiariser avec les outils à leur portée pour pouvoir communiquer et travailler librement tout en préservant leur anonymat (blog, messages, création de société, de compte bancaire …), à travers des outils informatiques et des juridictions qui leur assurent non seulement la sécurité mais aussi la discrétion souhaitée.

Et surtout, ils ont compris que s’exprimer aujourd’hui sur la toile peut leur valoir de gros ennuis (confiscations, rétentions, amendes, emprisonnement, etc…).

Dans de nombreux pays du monde, on a imposé des restrictions à la liberté jamais vues auparavant, qui ne couvrent pas seulement la vie physique, mais s’étendent de plus en plus au virtuel. Penser différemment demande un grand courage en ces temps. Défendre notre opinion publiquement est devenu une raison pour laquelle nous pouvons être envoyés même dans un hôpital psychiatrique (et ce n’est pas une blague, cela a été le cas en Allemagne).

La publication d’aujourd’hui s’articule sur 3 axes essentiels :

  1. ·       Les Formes juridiques appropriées pour la gestion d’un site web (anonymement)
  2. ·       La meilleure infrastructure de serveurs et de domaines pour éviter les blocages et les pannes
  3. ·       Les Crypto-monnaies
  • 1 – Formes juridiques: Il y a quelques années encore, il était facile de s’enregistrer et d’utiliser une société écran anonyme, sans aucune obligation fiscale ou comptable. Malheureusement, cela est devenu de plus en plus difficile compte tenu des nombreuses réglementations mondiales imposées ces dernières années. Toutefois, il existe encore des formes juridiques attrayantes qui peuvent être mises en œuvre rapidement et économiquement. Pour les opérateurs de sites web francophones, il est surtout recommandé de recourir à une Limited by Guarantee en Angleterre ou à une Limited Liability Company (LLC) aux États-Unis (surtout au Nouveau Mexique ou, mieux encore, à une combinaison des deux formes juridiques).

–>  Nous vous expliquons tout dans notre article complet  Vous pouvez vous inscrire gratuitement en quelques clicks ici

  • 2 – Serveurs et domaines: Si vous recherchez la sécurité dans votre domaine, elle se trouve surtout dans les petits États insulaires de différentes parties du monde.

En principe, on pourrait également opter pour des pays plus grands, à condition de présenter des points de vue qui sont proches (ou non contraires) au régime respectif. Les critiques vis-à-vis de la Russie seront à l’abri avec un domaine américain, tout comme les critiques vis-à-vis des États-Unis seront les bienvenus avec un domaine russe.

Pour se protéger en termes de serveur et de domaine, il est nécessaire de combiner les bons fournisseurs et les bons pays..

  • Quels sont-ils ? Qu’offrent-ils ? Quels serveurs et quels pays ’utilise Libredetat ?

–>  Nous vous expliquons tout dans notre article complet  Vous pouvez vous inscrire gratuitement en quelques clicks ici

  • 3 – Banques et crypto-monnaies : En principe, une première façon de vous protéger est d’appliquer la Théorie des Drapeaux et d’avoir vos comptes bancaires dans un pays différent de celui où vous vivez.

S’il est certainement pratique pour les clients francophones de pouvoir payer sur un compte avec un IBAN français, (ou belge, etc…) c’est aussi dangereux en raison de la possibilité de saisie. Ici, il ne faut pas se faire d’illusions sur le fait qu’un pays voisin puisse vous aider. Le règlement de l’UE sur la rétention des comptes a été signé par tous les pays sauf l’Angleterre et le Danemark. C’est toute une analyse que nous vous présentons pour répondre  notamment à :

  • Quels critères de banque pour une société qui offre l’anonymat ?
  • Les crypto-monnaies sont-elles fiables ? chères ? stables ? Offrent-elles un IBAN ? Où sont-elles basées ?
  • Quelle crypto-monnaie choisir : quelles aternatives à bitcoin ?
  • Pourquoi pas les « bitcoin mixers » ?
  • Comment facturer avec une crytpo-monnaie ?
  • Faut-il nécessairement s’identifier ?
  • Quel est le choix conseillé pour un entrepreneur qui ne peut ouvrir aucun compte IBAN pour son entreprise ?
  • Quel choix si je veux convertir directement mes bitcoins ? Et si je veux conserver mes devises ? Qu’en est-il pour l’anonymat en cas d’encaissement ?
  • Est-il possible de diriger sa société entièrement sur la base de bitcoin ? Quels fournisseurs offrent le service de carte de débit ?
  • Lesquels offrent le moins de risque de piratage, de saisie, d’expropriation ?
  • Quels critères faut-il regarder ?
  • Quelle recommandation pour un résident UE/EEE ?

Facturez vos clients sans problème avec Intarium, payez vos propres factures avec Lamium sur bitcoins, gardez vos liquidités chez Stablecoins comme DAI (ou spéculez sur la hausse probable du prix des bitcoins) et dépensez avec la carte Visa Monolith. Ou même le combiner avec le fiat. Tout dépend de ce que vous préférez.

De cette façon, vous pouvez gérer votre entreprise en toute indépendance de l’influence de l’État, vivre agréablement et, même si votre opinion est critique à l’égard des groupes de pouvoir ou des États, vous n’avez pas à craindre d’être ruiné. Bien que beaucoup de choses puissent vous sembler étranges ou nouvelles, avec un peu d’effort, vous pouvez acquérir les connaissances de base pour commencer à appliquer ce que vous avez appris ici en quelques pages.

Car, comme nous le répétons régulièrement: votre vie vous appartient !

 

Nos articles sont très détaillés et permettent à nos lecteurs de recevoir un maximum d’informations sur un sujet donné. Chacun de nos articles est à lui seul un mini-dossier sur le sujet. Ils sont mis à votre disposition gratuitement sur notre page « Abonnés« .

Vous pouvez rejoindre notre liste d’abonnés en cliquant simplement ici, ou en vous inscrivant directement via ce formulaire.

Consultez notre PRESSE FISCALE quotidienne pour vous tenir à jour de l’évolution fiscale dans vos juridictions préférées.