Partagez cette page ou cet article !

Ouverture de Compte Bancaire en Thaïlande

 

Nouveau Service pour les Non-Résidents

La Thaïlande n’échange pas d’informations bancaires avec les autres juridictions !

Plus de 100 pays échangent déjà les informations bancaires de leurs clients avec les autres juridictions, la Thaïlande ne le fera pas au moins jusqu’en 2023.

 

Quelle banque choisir ?

Les banques en Thaïlande ont des règles et des politiques différentes lorsqu’il s’agit de donner des comptes bancaires aux étrangers. Alors qu’une banque thaïlandaise peut vous refuser, une autre banque ou même une succursale ne le fera pas. La plupart des politiques et des règles dépendent des employés de banque et des directeurs de succursale. Les procédures diffèrent également. Certaines banques vous permettront d’ouvrir un compte à distance, tandis que d’autres vous demanderont de le faire en personne. Certaines banques vérifieront vos coordonnées le jour même, tandis que d’autres ont un certain délai d’attente. Il peut y avoir une politique différente de celle de la même banque mais d’une succursale adjacente. Lorsque vous souhaitez ouvrir un compte bancaire, la banque vous informe de vos droits et des documents dont vous aurez besoin.

Pour avoir droit à un compte bancaire, vous devrez être en possession de documents tels que:

  • Carte d’identité ou passeport avec photo
  • un permis de conduire thaïlandais
  • Une déclaration de résidence thaïlandaise ou une lettre d’un propriétaire
  • Un visa de travail ou une lettre indiquant que vous êtes qualifié pour obtenir un visa de travail
  • Un visa de touriste ou d’étudiant
  • Une lettre de référence d’une université ou d’une ambassade thaïlandaise
  • Une lettre de référence d’un citoyen thaïlandais « réputé » ou d’une organisation thaïlandaise de haut niveau
  • Communications ou lettre de votre banque actuelle à la banque thaïlandaise concernée

Que coûte l’ouverture d’un compte personnel ?

La Bangkok Bank applique très peu de frais lors de l’ouverture de votre compte:

  • 500 bahts : ouverture dossier
  • 400 bahts: carte bancaire (*)
  • 5900 bahts: assurance obligatoire (à ne payer que lors de l’ouverture)

(*) à partir de la 2e année : 300 bahts /an

Pourquoi la Bagkok Bank ?

La Bangkok Bank est la plus grande banque de Thaïlande et dispose d’un très large réseau d’agences à travers tout le pays. Elle est traditionnellement connue comme étant la banque la plus amicale pour les non-résidents. Elle a des taux de change très avantageux pour les virements internationaux. La Bangkok Bank a également des succursales à New York et à Londres, ce qui signifie que vous pouvez relier un compte PayPal à une succursale occidentale et relier les comptes pour le transfert, ce qui rend la procédure simple et vous permet d’attendre quelques jours seulement que votre argent à l’étranger arrive en Thaïlande.

Pourquoi pas une autre banque ? Ou une autre ville ?

Vous êtes libre de choisir la banque que vous désirez et la ville que vous désirez. Cependant, les délais peuvent être légèremement plus longs.

Vous pouvez consulter notre DOSSIER SPECIAL THAILANDE pour plus d’informations. Nous vous y présentons les banques principales du pays et leurs requis pour l’ouverture d’un compte.

 

Pourquoi le service bancaire par Libredetat ?

En passant par Libredetat, nous vous proposons un service simplifié et très rapide. Pour ceux qui ont peu de temps à passer en Thaïlande, c’est l’idéel.

Nous vous accompagnons à la Bangkok Bank de Pattaya et vous aurez tout réglé en une demi-heure.

Grâce à Libredetat, vous ne devrez présenter que votre passeport !

C’est donc un gain de temps énorme et une paperasse dont vous vous passeriez bien.

 

Alors, que me fournit le service bancaire de Libredetat ?

Que vous soyez à la recherche active d’un pays pour y implanter votre société ou que vous pensiez simplement que l’enregistrement de votre prochaine (ou actuelle) entreprise à l’étranger pourrait être une bonne idée, cette encyclopédie vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre votre décision. En plus de la comparaison des 60 pays, vous trouverez également une liste de liens intéressants qui vous permettront d’accéder à plus d’informations. Nous tenons à vous offrir, avant votre décision d’achat, un échantillon de lecture que vous pouvez télécharger gratuitement afin de savoir exactement ce qui vous attend dans le livre.

Offrez-vous d’autres services en plus des services bancaires ?

Ce nouveau service de compte bancaire n’est que l’iceberg de tous les services que Libredetat peut vous offirr en Thaïlande.

Les francophones (Français, Belges, Suisses, Canadiens, etc….) ne trouvent pas toujours les informations à jour dans leur langue maternelle. Ou bien, s’ils les trouvent, elles ne sont pas nécessairement à jour. Notre partenaire local a développé un réseau de conseillers unique, extrêmement fiable. C’est notre carte de visite que nous offrons : un degré de professionalisme et un engagement entier auprès des personnes qui sollicitent notre support. Ces services sont à la carte et peuvent inclure autant de domaines que l’on peut envisager lors d’une expatriation (résidence, visas, achat immobilier, scolarité des enfants, personnel domestique, conseil juridique, …) ou lors d’une visite de tourisme tout simplement (hébergement, visites guidées, location de voiture, transport depuis/vers l’aéroport, etc….).

 

Comment être sûr que les banques en Thaïlande n’échangeront pas mes informations bancaires ?

La Thaïlande a bien rejoint le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales en janvier 2017; elle en a d’ailleurs été le 139e membre. Cependant, ce n’est qu’une étape administrative, concrètement la Thaïlande n’échange pas d’informations. Il est très peu probable qu’elle le fasse avant au moins 2023. Et encore…

Ci-dessous, vous pouvez voir la chronologie de la position de la Thaïlande en terme de secret bancaire:

  • 18/03/10 : : Les États-Unis ont mis en œuvre la Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) : pas de participation de la Thaïlande.
  • 15/07/14 : L’OCDE a mis en œuvre le cadre des normes communes de déclaration (CRS) : pas de participation de la Thaïlande
  • 14/03/16 : Accord intergouvernemental de modèle I entre les États-Unis et la Thaïlande pour l’application des règles du FATCA en Thaïlande (texte). L’accord n’est pas transposé dans la législation thaïlandaise et n’a donc aucun effet direct sur les obligations de déclaration. Les banques thaïlandaises agissent généralement en conformité avec les règles du GAFI pour les titulaires de comptes américains.
  • 26/01/17 : La Thaïlande a rejoint le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales en tant que 139e membre. Cette adhésion renforce son engagement à mettre en œuvre à la fois la norme internationale d’échange de renseignements sur demande et la norme d’échange automatique de renseignements sur les comptes financiers. Cela n’a pas d’incidence directe sur les obligations de déclaration.
  • 01/04/17 : Modification du code des impôts thaïlandais afin d’inclure une certaine étendue de la fraude fiscale comme infraction principale dans le cadre de la législation sur le blanchiment d’argent. Seuils de 10 millions de THB (évasion fiscale) et de 2 millions de THB (remboursement frauduleux).
  • 24/07/18 : Proposition de modification du code des impôts thaïlandais pour fournir et recevoir des informations fiscales.