Partagez cette page ou cet article !

Pour beaucoup d’entre nous, les drapeaux ne signifient pas grand-chose. Ils ne sont rien d’autre que des constructions artificielles, symboles de quelque chose qui n’existe pas, un sens d’union basé sur le marquage des différences avec les autres : je suis à l’intérieur, tu es à l’extérieur ; pour, contre ; ami, ennemi.

À partir d’aujourd’hui, les drapeaux pourraient signifier quelque chose de plus positif pour ceux qui ne partagent pas ces sentiments patriotiques.

Que diriez-vous de pouvoir vivre où vous voulez, de ne pas avoir à vous soucier de votre succession, de votre vie privée et même de vos impôts ?

Trop beau pour être vrai ?

Faux ! Tout cela pourrait se réaliser si vous adoptez la philosophie du touriste perpétuel, avec un peu d’aide de la théorie des drapeaux.

Mais commençons par le début.

Voici une courte vidéo d’introduction de Christoph :

Qu’est-ce que la théorie des drapeaux ?

La théorie des drapeaux est basée sur une devise simple et logique :

“Va là où tu es le mieux traité”

Si nous étions plus nombreux à suivre ce message, les gouvernements du monde entier y réfléchiraient à deux fois avant d’introduire des mesures aux dépens de leurs citoyens. Cependant, dans l’état actuel des choses, nos États pensent à eux-mêmes (politiciens, fonctionnaires, bureaucrates, partenaires et relations) avant les autres, tandis que leurs citoyens regardent, impassibles, leurs piètres défaites.

La méthode est simple :

“Placez des drapeaux dans le monde entier pour diversifier vos actifs et gagner plus d’options.”

Les « drapeaux » sont les pays qui offrent les services que vous recherchez et qui couvrent vos attentes de la manière que vous le souhaitez.

[Car, oui, dans notre monde moderne, nous ne choisissons pas les pays par patriotisme ou par sélection de notre naissance, mais nous voyons les États tels qu’ils sont : de gigantesques entreprises qui ont des services à nous offrir.]

[bctt tweet= »Nous ne choisissons pas les pays par patriotisme – nous voyons les États tels qu’ils sont, de gigantesques entreprises ayant des services à nous offrir  » username= » »]

La question ici est de savoir comment s’organiser personnellement et financièrement pour qu’aucun des gouvernements du monde n’ait accès à vos biens ou ne mette en danger votre mode de vie. Ceux d’entre nous, comme vous, qui recherchent la liberté dans leur vie, peuvent anticiper ces problèmes et éviter de subir les conséquences de mesures gouvernementales arbitraires.

Rébellion contre la société et le système ?

L’idée d’aller là où vous êtes le mieux traité s’oppose probablement à tout ce que l’on vous a appris en grandissant. Ne vous ont-ils pas toujours dit que…

  1. … votre pays prendrait soin de vous ?
  2. … vous vivriez toute votre vie dans le pays où vous êtes né ?
  3. … vous iriez à l’école et peut-être à l’université dans ce même pays ?
  4. … vous travailleriez dans le pays où vous êtes né ?
  5. … vos meilleurs amis seraient du même pays (ou même du même quartier) ?
  6. … vous épouseriez quelqu’un de votre pays ?
  7. … vous y auriez tous vos comptes bancaires, vos économies et vos actions ?
  8. … vous auriez tout votre argent dans la monnaie nationale ?
  9. … vous achèteriez  un bien immobilier dans votre pays ?
  10. … vos objets de valeur y seraient en sécurité ?
  11. … vous ne pouvez avoir qu’un pays et un seul passeport ?

Si vous pensez toujours cela, il est peut-être temps de changer de vitesse ; le monde réel est différent.

Les gouvernements vous taxent sans limite, ils surveillent vos moindres gestes, vous dictent comment éduquer vos enfants, où investir votre argent, tout en le dévaluant et en le confisquant sous nombre de prétextes. Même si vous vivez dans un bon climat politique et économique et que vous pensez que tout va bien, la situation peut changer du jour au lendemain.

Rappelez-vous qu’être attaché à un seul endroit peut être désavantageux et peut, même, mettre votre vie en danger (ou du moins votre qualité de vie actuelle).

N’importe quel pays pourrait finir comme la Russie dans les années 1920, l’Allemagne dans les années 1930, la Chine dans les années 1940, Cuba dans les années 1950, le Congo dans les années 1960, le Vietnam dans les années 1970, l’Afghanistan dans les années 1980, la Bosnie dans les années 1990, l’Argentine dans les années 2000, la Grèce aujourd’hui.

Pourquoi devriez-vous tirer le meilleur parti de la théorie des drapeaux?

La théorie des drapeaux est un moyen d’appliquer la philosophie du touriste perpétuel. Cependant, vous n’avez pas besoin d’être constamment en mouvement.

Beaucoup de personnes ne veulent pas mener un style de vie complètement nomade, et c’est parfaitement bien ainsi ! La théorie des drapeaux ne vous oblige pas à toujours voyager. Au lieu de passer par 30 pays, vous pouvez choisir vos trois pays favoris et les apprécier tour à tour.

Peut-être voulez-vous passer les mois froids dans les Caraïbes ou l’hémisphère sud, le printemps et l’automne en Méditerranée et de juin à août quelque part en Europe du Nord ou en Amérique.

“Va là où tu es le mieux traité.” – Cela vous parle maintenant, non ?

Le Touriste Perpétuel (PT en abrégé) est un voyageur ou touriste permanent qui ne passe jamais plus de 183 jours dans le même État. Il n’y paie donc pas d’impôts.

Puisque cela semble vous intéresser, laissez-moi vous expliquer à présent comment fonctionne cette fameuse théorie des drapeaux (vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à Libre d’État et télécharger notre ebook « Libérez-vous de vos chaînes », entre autres).

Ci-dessous, je vous présente trois variantes de la Théorie des Drapeaux qui vous illustreront la meilleure façon d’organiser votre vie à l’échelle internationale.

  • La théorie originale des trois drapeaux de Harry Schultz
  • La théorie des cinq drapeaux de W.G. Hill
  • Les treize drapeaux de la théorie des treize drapeaux de notre blog Libre d’État

La théorie originale des trois drapeaux

L’inventeur de la théorie, Harry Schultz, a basé ses drapeaux sur trois pôles principaux :

  • Résidez dans un pays où vos revenus à l’étranger ne sont pas imposables
  • Maintenez vos entreprises et vos actifs dans des paradis fiscaux sûrs et stables
  • Vivez en touriste dans un pays où votre activité est valorisée

Examinons de plus près ces trois principes.

  1. Résidez dans un pays où vos revenus à l’étranger ne sont pas imposables

Il existe trois types d’impôts que les gouvernements peuvent imposer à leurs citoyens : l’imposition territoriale, l’imposition basée sur la résidence et l’imposition basée sur la nationalité.

L’imposition territoriale implique uniquement l’imposition des revenus provenant de sources situées à l’intérieur de l’endroit où vous vivez. Les revenus provenant d’autres pays ne sont pas soumis à l’impôt local. Par exemple, les Singapouriens peuvent gagner de l’argent n’importe où dans le monde sans payer d’impôts à Singapour, mais s’ils ont des revenus provenant de la location de maisons en Espagne, ils paient des impôts espagnols sur leurs revenus provenant de leurs biens immobiliers.

L’imposition basée sur la résidence (selon la définition de résidence) signifie payer des impôts là où vous vivez. De nombreux pays, dont l’Espagne, utilisent une version du principe des 183 jours pour rendre obligatoire le paiement des impôts (nous parlerons plus en détail du fonctionnement de cette règle et de ses conséquences pour les citoyens espagnols dans un autre article).

Si vous passez plus de la moitié de l’année dans pays « x », votre revenu gagné au niveau mondial est imposable dans ce pays « x ». Mais si vous passez moins de temps dans ce pays, vous n’êtes pas considéré comme un résident et n’avez donc pas à payer d’impôt.

Fiscalité fondée sur la nationalité. Heureusement, ce type d’imposition est très rare et ne s’applique qu’à deux États : les États-Unis et l’Érythrée.

L’imposition basée sur la nationalité implique l’imposition de vos revenus dans votre pays d’origine, où que vous viviez. Vous ne pouvez éviter de payer des impôts qu’en renonçant à votre nationalité. C’est pourquoi les seconds passeports sont si attrayants, en particulier pour les citoyens américains ; ils doivent payer des impôts sur le revenu qu’ils gagnent partout dans le monde, en versements réguliers, aux autorités fiscales de leur pays, et cela, indépendamment de l’endroit où ils vivent.

Le fait d’être né à l’étranger de parents américains, ou aux États-Unis de parents étrangers, peut donc rapidement devenir un désavantage majeur.

Dans le cas de l’Érythrée, un petit pays déchiré par la guerre en Afrique de l’Est, la situation fiscale n’est pas si grave. L’Érythrée n’impose les revenus de ses citoyens qu’au taux de 2% et, faute de ressources, peut difficilement mettre sa législation en pratique.

  1. Maintenez vos entreprises et vos actifs dans des paradis fiscaux sûrs et stables

Si vos revenus à l’étranger ne sont pas imposés en fonction de votre nationalité (c’est-à-dire si vous n’êtes pas citoyen américain ou érythréen), vous pouvez créer une société dans un pays où l’imposition est faible ou nulle.

Il est généralement conseillé de choisir un pays où le fardeau fiscal est faible, car la communauté internationale exerce de plus en plus de pression sur les pays en franchise d’impôt, qui finissent par devoir faire diverses concessions.

Malgré cela, si vous vivez dans un paradis fiscal ou en tant que touriste perpétuel, vous pouvez éviter tous les impôts que vous auriez dû payer sur le revenu que vous avez gagné à la sueur de votre front.

Quelques pays où cela est possible sont : les îles Caïmans, les îles Vierges britanniques, le Belize, Nevis, les Seychelles, et même Hong Kong. Dans ces endroits, les entreprises étrangères n’ont généralement pas à payer d’impôts. Parfois, ils ne sont même pas tenus d’établir un bilan annuel. De cette façon, la théorie des drapeaux vous fait non seulement économiser de l’argent, elle vous fait aussi économiser un temps précieux.

  1. Vivez en touriste dans un pays où votre activité est valorisée

C’est là qu’entre en jeu la philosophie du voyage perpétuel. Les touristes perpétuels (aussi appelés touristes permanents) n’ont de résidence officielle nulle part. Ils voyagent dans le monde entier en tant que touristes, passant de trois à six mois dans chaque pays.

Si vous avez un passeport français, par exemple, vous pouvez voyager dans les pays les plus attractifs d’Europe, d’Amérique et d’Asie, et passer entre trois et six mois dans chacun d’eux sans aucun problème.

De plus, les touristes sont souvent mieux traités que la population locale. Ainsi, à titre d’exemple, les touristes peuvent récupérer la TVA sur certains achats lorsqu’ils quittent un pays, ce qui constitue un autre type de taxe qu’ils n’ont pas à payer.

Pour ceux qui préfèrent profiter de la vie au même endroit plutôt que de voyager, il y a plusieurs options intéressantes aussi. De nombreux pays d’Amérique latine, et certains en Asie, vous offrent une vie agréable sans vous encombrer d’obstacles pour l’obtention d’un permis de séjour permanent. Et, cerise sur le gâteau : ils n’imposent pas les revenus étrangers.

Étape suivante: la théorie des cinq drapeaux

Pour ajouter un peu de diversification à votre vie, permettez-moi de vous présenter la théorie des cinq drapeaux de W.G. Hill, qui ajoute deux autres drapeaux au concept original.

  1. Obtenez un passeport ou une nationalité dans un pays qui n’impose pas vos revenus à l’étranger et qui ne contrôle pas ce que vous faites

Cet aspect de la théorie des drapeaux reste le même, mais il ajoute qu’aucun État au monde ne devrait restreindre votre liberté d’action. Cela nous confronte à l’exemple de la citoyenneté américaine, qui vous oblige à remplir certaines obligations, même si vous vivez à l’étranger. Selon la théorie des drapeaux, le passeport américain est le pire que vous puissiez avoir, en raison de son imposition des revenus étrangers.

  1. Résidez dans un paradis fiscal

Contrairement à la théorie originale des drapeaux, ce point vous suggère de choisir un endroit comme base à partir de laquelle vous pouvez gérer votre vie sans payer de dettes ou d’obligations envers aucun État. Si vous obtenez le statut de résident permanent dans un pays où les revenus étrangers ne sont pas imposables, voire aucun revenu imposable, vous pourrez vivre totalement libre d’impôt.

  1. Installez le siège social de votre société (c.-à-d. où vous générez vos revenus) dans un paradis fiscal

Enregistrez votre société offshore dans ce pays et recevez votre salaire dans ce pays. Comme dans tous les paradis fiscaux, vos revenus ne seront jamais imposés ou ne le seront qu’occasionnellement. Si vous suivez déjà les deux premiers principes de la théorie des drapaeux, ni votre pays d’origine ni l’État dans lequel vous résidez habituellement n’imposeront votre revenu. Idéalement, ce devrait être un petit pays peu connu qui n’a pas le désir ou le pouvoir de rendre les choses difficiles pour vous.

  1. Conservez vos actifs en lieu sûr, hors d’impôt sur le capital

Vous pouvez préférer conserver vos actifs dans un pays différent de celui où votre société est enregistrée. En fin de compte, ce que vous recherchez ici, c’est un pays très stable qui peut garantir la sécurité de vos actifs avec un système juridique efficace.

  1. Jetez  » vos cartes de jeu  » dans les régions où vous pouvez profiter de la vie comme vous le souhaitez, de préférence quelque part sans TVA

En effet, même si vous vivez dans un pays non imposable, vous devrez peut-être payer beaucoup de TVA ou d’autres taxes à la consommation. Par exemple, selon la théorie des drapeaux, la Malaisie est un bon choix pour les trois premiers drapeaux, mais comme la taxe à la consommation (TVA) est élevée, il est préférable de faire vos achats (CDs, vêtements, essence, alcool, etc.) dans un autre pays où la taxe est moindre.

Étape finale : la théorie des treize drapeaux de notre blog Libre d’État

Théoriquement, vous pouvez composer autant de drapeaux que vous le souhaitez. Plus vous déploierez de drapeaux dans le monde, moins vous serez affecté par les caprices de chaque gouvernement.

Le paradoxe de vivre sans État, c’est justement ce que chacun de nous recherche : non pas l’absence d’un État dont on puisse jouir, mais bien la possibilité de répartir différentes parties de notre vie dans autant d’États que nous le désirons. Même si ceux-ci sont très nombreux…

Voici quelques idées pour vous aider à renforcer votre compréhension de la théorie des drapeaux. En fin de compte, vous seul pouvez créer votre propre théorie, selon vos besoins et vos souhaits.

  1. Créez une société en ligne

Avec une société en ligne, vous avez de bonnes chances de construire une vie de liberté sans État. Cependant, veillez à diversifier votre entreprise en ligne pour éviter certains risques. Selon la théorie des drapeaux, vous devez tenir compte de trois choses :

Hébergez votre site Web à l’étranger (dans un endroit externe) pour éviter la censure, la déconnexion accidentelle, etc.

Vous devez également tenir compte d’autres facteurs, tels que la vitesse, le coût et l’éventualité d’un crash du site Web. L’important ici est de trouver les solutions les plus appropriées. Libre d’État est hébergé à l’étranger, aux Pays-Bas, où les normes techniques sont très élevées, et géré par une société américaine.  Les États-Unis sont une bonne option pour les sites Web dans d’autres langues que l’anglais, parce que les autorités ne s’en soucient pas.

Enregistrez un domaine Internet sûr qui vous protège également contre la censure.

Libre d’État a délibérément choisi un domaine non national afin d’éviter d’éventuelles règlementations européennes. Cependant, il existe des domaines plus sûrs que les « .com ».

Laissez vos e-mails sur des serveurs sécurisés dans des pays qui garantissent la protection des données et cryptent vos e-mails. Les prestataires de services en Islande sont généralement une bonne option.

  1. Tourisme médical

Votre santé ne devrait pas non plus être limitée par des frontières. Vous méritez d’être traité et soigné là où la qualité est élevée et les coûts faibles.

De nombreuses portes s’ouvriront si vous obtenez une assurance médicale internationale pour une durée illimitée. Saviez-vous que la Colombie a les meilleurs chirurgiens plasticiens ? Ou que la Turquie a les meilleurs opticiens ?

Avec l’assurance médicale internationale, vous avez accès à des traitements et à des médicaments qui peuvent ne pas être autorisés dans de nombreux pays. En cas de maladie grave, ce pourrait être votre seule option…

  1. Mariage (passeport supplémentaire par mariage)

L’attrait est subjectif, il y a tant de variété dans le monde… Ce n’est pas une mauvaise idée de prendre en compte la nationalité de votre futur partenaire de vie. Cela peut être une voie plus facile pour l’obtention d’un deuxième passeport.

  1. Enfants (nationalité supplémentaire par le lieu de naissance)

Ici, vous avez la chance d’offrir à vos enfants un cadeau pour lequel ils seront reconnaissants le reste de leur vie. Quel est le meilleur endroit pour naître ? Bonne question. Il est difficile d’y répondre de manière générale; mais vous pouvez rechercher les lois sur la nationalité dans votre pays et les comparer avec celles dans d’autres pays. Le fait de naître dans un autre pays pourrait assurer un avenir meilleur à vos enfants.

  1. Travailleurs/Assistants virtuels

Avec un peu de chance, votre entreprise grandira. Ce faisant, vous devrez embaucher du personnel. Où trouver les meilleures équipes au meilleur prix ? Quels gouvernements vous causeront le moins de problèmes /pressions dans vos relations de travail ?

  1. L’Enseignement

Vos enfants méritent le meilleur enseignement possible. Trouvez un pays qui vous permette cette réalisation. Ayez bien à l’esprit que l’enseignement formel n’est pas l’unique option. L’enseignement à domicile et la déscolarisation sont des concepts alternatifs précieux, mais malheureusement interdits dans de nombreux pays.

  1. Assurance

Vivre à l’étranger ne signifie pas de vivre sans couverture d’assurance. Au contraire : vous pouvez choisir parmi une assurance à l’échelle mondiale, payer beaucoup moins cher et obtenir de meilleurs avantages que dans votre pays d’origine.

De plus, vous pouvez choisir de souscrire ou non à une assurance, au lieu d’être obligé de le faire. Si vous êtes jeune et en bonne santé, vous pourriez être tenté de ne pas prendre d’assurance du tout; ce serait néanmoins imprudent, surtout si l’on tient compte des tarifs compétitifs pratiqués dans les assurances internationales. Il vaut mieux prévenir que guérir…

D’autant plus que, en tant qu’indépendant international, vous n’aurez pas à payer plus d’un quart du prix de l’assurance privée dans votre pays d’origine, et avec les mêmes avantages, voire plus.

D’autres assurances tendent également à être une option plus économique, car certains marchés sont moins réglementés que d’autres.

  1. Protection de données

Dans notre monde de plus en plus numérique, les données sont la nouvelle monnaie d’échange. C’est pourquoi il est essentiel de stocker vos documents et informations les plus importants en toute sécurité et de vous protéger contre le vol de données.

Comment maximiser votre liberté avec la théorie des drapeaux

Planter des drapeaux dans autant de pays que possible maximise votre liberté. Tout comme vous n’investiriez pas tout votre argent dans une seule entreprise, vous ne devriez jamais faire confiance à un seul pays.

La diversification internationale est la clé. La Théorie des Drapeaux est la voie à suivre.

Les touristes perpétuels sont souvent en déplacement, mais ils n’ont pas toujours besoin de voyager pour profiter des avantages de la théorie des drapeaux.

Vous pouvez commencer le processus d’internationalisation lentement et aller aussi loin que vous le souhaitez.

Enfin, la liberté de l’État que vous désirez depuis si longtemps vous appartiendra. Etre libre de l’État, c’est être « citoyen du monde ». Vous n’appartenez à aucun État, vous appartenez à vous-même. Laissez la théorie des drapeaux vous aider à maximiser votre liberté et à tirer le meilleur parti de votre temps et de votre argent.

Libérez-vous de l’État. Adoptez une vie Libre d’État. Car, votre vie vous appartient !