Chaque juridiction dessine ses lois fiscales sur base de la résidence ou non-résidence d’un contribuable.

Une distinction est clairement établie entre les contribuables soumis à l‘obligation fiscale « illimitée » et ceux qui sont assujettis à l’obligation fiscale « limitée ». Les contribuables du premier groupe sont imposables sur l’ensemble de leurs revenus, d’origine de leur pays de résidence ou non, tandis que les seconds ne sont imposables dans ce pays que sur leurs revenus d’origine locale.

error: Ce contenu est protégé !