Cet article est une traduction du texte de notre partenaire professionnel Ladislas, sur son blog The Wandering Investor.

Si vous envisagez d’avoir des enfants et que vous êtes intéressé par les plans B et les options de la vie, ne cherchez pas plus loin que le Mexique. Nos partenaires l’ont fait, on vous explique comment vous pouvez aussi profiter de cette option très intéressante pour votre résidence permanente mais aussi pour votre citoyenneté additionnelle !

En un mot:

  • Le bébé est mexicain dès le premier jour
  • Les parents peuvent obtenir la résidence permanente au Mexique, ainsi que les grands-parents des deux côtés et tous les frères et sœurs de moins de 18 ans
  • Cette résidence permanente spéciale, par le biais du regroupement familial, signifie que vous êtes éligible à la citoyenneté mexicaine après seulement deux ans de vie là-bas.

 

Quelles sont les options de résidence au Mexique ?

Avant de présenter les options de résidence, passons par l’entrée au pays.

  • Tous les touristes (y compris les enfants) doivent demander une carte de touriste Forma Migratoria Múltiple (FMM ) , ce n’est pas la même chose qu’un visa (ce type de carte existe pour Cuba, La république Dominicaine, et le Chili)
  • Vous pouvez obtenir votre Mexico Tourist Card en ligne (iVisa). Heureusement, ce formulaire est simple à remplir.

Ce permis d’entrée est valable pour une entrée. Une fois au Mexique, vous disposez de 30 jours calendaires pour présenter à l’Institut National des Migrations la carte de séjour initiale, qui vous permettra de rester au Mexique pendant une période allant jusqu’à 180 jours.

 

image de pexels

 

iVisa propose trois options qui varient avec la rapidité d’obtention de la carte de tourisme FFM :

  • Traitement standard – vous recevrez votre carte de tourisme dans les 24 heures et cela vous coûtera 24,49 USD (frais de service inclus).
  • Traitement rapide – vous recevrez votre carte en 4 heures pour le prix total de 44,49 USD (frais de service inclus).
  • Traitement ultra rapide – c’est l’option la plus rapide. Votre carte sera envoyée en seulement 30 minutes pour le prix de 74,99 USD.

 

À noter cependant que, même si vous pouvez recevoir jusqu’à 180 jours, rien ne garantit que vous obtiendrez les 180 jours complets. Il y a eu des cas où des touristes sont venus au Mexique et ont reçu 30, 20 ou même 15 jours sur leur visa touristique.

La solution est d’envisager un visa de résidence.

 

Les voies classiques de résidence au Mexique

Vous pourriez opter par le cheminement classique: résidence temporaire, puis résidence permanente. Vous démontrez toutes les garanties financières requises — – OU alors— vous pouvez aller directement à la résidence permanente en faisant naître votre enfant au Mexique.

Nous vous présentons d’abord les options classiques ci-après, car en effet vous pourriez aussi être dans la situation où vous n’avez pas envie d’avoir un enfant.

 

1-La résidence temporaire

Si vous venez pour terminer votre visa de résidence au Mexique, vous devrez informer un agent qu’il doit vous marquer comme « canje« . C’est super important. Vous obtenez généralement une résidence temporaire d’un an.  Vous pouvez passer quelque temps hors du Mexique durant cette année-là mais devez ensuite revenir pour renouveler votre permis de séjour, cette prolongation vous donnera droit à une carte temporaire de 3 ans.

Après ces 4 ans, vous pouvez demander la résidence permanente, qui n’expire pas. Dans l’état actuel des choses, il n’y a pas d’exigences minimales de présence physique en dehors d’être présent au Mexique lors de la demande de résidence.

Vous pouvez justifier vos moyens par un investissement ou par une solvabilité.

  1. Résidence grâce à la propriété de biens immobiliers locaux (environ 350 000 $ si vous achetez en votre propre nom, ou environ 175 000 $ si vous achetez en utilisant une société locale).
  2. Résidence par solvabilité:
    • Démontrer min. 2 700 $ de revenu par mois au cours des 6 derniers mois (relevés bancaires).
    • Démontrer un solde bancaire d’environ 52 000 $ pour les 12 derniers mois (relevés bancaires).
    • Ces chiffres varient d’une ambassade à l’autre, ainsi que les documents requis pour postuler. L’aide d’un professionnel pour naviguer dans le processus vous facilitera grandement la vie et vous fera économiser d’innombrables heures de travail avec la bureaucratie gouvernementale.
    • Il existe également des options de résidence par solvabilité spécifiquement destinées aux retraités, avec des minimums plus élevés, mais qui offrent immédiatement la résidence permanente.

 

 

2-La résidence permanente classique

Pour être admissible à un visa de résidence permanente, vous devez :

  • Démontrer un revenu mensuel minimum à partir de 4 200 USD (104 000 MXN) pour les 6 derniers mois

ou

  • Démontrer un solde minimum en placements ou en épargne à partir de 180 000 $ (4 140 000 MXN/) pour les 12 derniers mois, avec des relevés bancaires indiquant ce solde minimum chaque mois)

 

Si vous êtes un couple et que vous postulez ensemble, votre conjoint aura besoin de 1 060 USD supplémentaires par mois pour être éligible. Cependant, cela peut également varier selon le consulat.

Les obligations financières ont été relevées à la hausse cette année parce que le Mexique a augmenté son salaire minimum de 20 % en 2023. Étant donné que vos moyens de subsistance sont calqués sur le coût de la vie, qui a augmenté, la répercussion est évidente.

Mais, l’opportunité que nous vous présentons dans cet article est le moyen de contourner toutes ces obligations et de recevoir DIRECTEMENT la résidence permanente grâce au fait que votre bébé soit né au Mexique.

 

La résidence permanente par la naissance de votre bébé au Mexique

Comme l’explique Sergei sur le blog de The Wandering Investor, il a fait cette expérience lui-même il y a 7 ans. Depuis lors, à travers son agence il aide les gens qui souhaitent emprunter un chemin similaire à s’installer définitivement au Mexique. Notre ami Ladislas, du blog The Wandering Investor, vient de réaliser lui aussi cette même démarche tout récemment. C’est donc en toute connaissance de cause que Libredetat vous propose cette belle opportunité qui vous mène ensuite à la citoyenneté mexicaine, après deux ans seulement.

 

image de Ketut Subiyanto – pexels

 

De plus, vous offrez un cadeau à vie à votre enfant. Il aura non seulement votre citoyenneté mais aussi la citoyenneté mexicaine dès sa naissance. Nous avons vu ces trois dernières années comme il était plus qu’utile d’avoir plusieurs nationalités. Vous pouvez d’ailleurs trouver toutes les informations similaires à l’option mexicaine dans notre e-book « Le Paradoxe de l’Apatride« , un ouvrage qui vous présente 97 pays intéressants pour une citoyenneté additionnelle.

D’après ce blog, le passeport mexicain se classe actuellement à la 25e place selon le Guide Passport Ranking Index, et permet un accès sans visa à 162 pays (les USA ne sont pas inclus).

 

De quels documents avez-vous besoin pour obtenir la résidence au Mexique ?

C’est l’un des principaux avantages de l’obtention de la résidence au Mexique – peu de documents sont requis. Selon le type de visa et l’endroit d’où vous postulez, vous avez besoin d’une variante de ce qui suit :

  • Passeport.
  • Preuve d’investissement, de solvabilité économique, de contrat de travail ou de liens familiaux.
  • Plusieurs formulaires du gouvernement mexicain à remplir et des frais gouvernementaux à payer en ligne.
  • Certificat de mariage.
  • Certificat de naissance
  • La vérification des antécédents de la police n’est en général pas requise pour les demandes de résidence

Tous les documents doivent être traduits en espagnol et certains documents peuvent demander l’apostille.  Si vous êtes intéressé par plus de détails, nous vous mettrons en contact avec l’agence de Sergei.

 

La citoyenneté mexicaine 

Vous pouvez aussi emprunter la voie classique, absolument ! Vous devez d’abord passer 5 ans au Mexique et déjà être résident permanent.

 

image d’Egdar Rodrigo – pexels

 

Dans tous les cas de figure, selon que vous soyez les parents du bébé né au Mexique, ou que vous ayez résidé 5 années par voie classique, pour demander la citoyenneté vous devez passer par les étapes suivantes:

  • Vous devez démontrer que vous avez passé 18 mois des 24 mois précédents au Mexique.
  • Un examen d’espagnol et un test de culture mexicaine doivent être réussis, mais vous pouvez facilement étudier pour eux.

Contrairement à des pays comme le Panama et le Paraguay qui sont souvent présentés comme des options de citoyenneté faciles mais qui ne le sont pas, le Mexique a un système de naturalisation juste et transparent. Si vous répondez aux critères, vous obtiendrez la citoyenneté.

 

Quid de la qualité de la médecine ? Et quelles étapes pour la naissance du bébé ?

L’option de faire naître votre enfant au Mexique vous allèche mais vous vous demandez quel est la qualité de la médecine au Mexique ? Sachez que le niveau de qualité de la médecine au Mexique est très rassurant, de plus les soins sont bien moins chers que dans la plupart des pays à travers le monde. De nombreux hôpitaux ont la certification internationale et vous pouvez vous faire traiter en toute confiance.

Lorsque vous arrivez au Mexique (à partir du mois le plus avancé dans la grossesse, selon les autorisations des compagnies aériennes), :

  • vous êtes directement pris en charge par l’équipe de Sergei dans toute la procédure jusqu’à la naissance (y compris une assistante durant le travail d’accouchement si vous le souhaitez)
  • l’équipe prépare ensuite tous les certificats et procède aux démarches administratives tant pour le bébé que pour la famille:
    • le certificat de naissance du bébé
    • la résidence permanente pour la famille
    • le passeport mexicain pour le bébé

En principe il faut compter deux à trois mois pour toute cette procédure, bien que récemment, une famille a réalisé toutes les étapes en un seul mois !

 

Quid d’une naissance naturelle hors clinique ?

Connaissant nos lecteurs, nous savons que vous vous posez cette question.

Eh bien, l’équipe de Sergei a tout prévu : il peut fournir des médecins et sages-femmes qualifiés pour vous. Il suffira de mettre en place avec lui le type d’accouchement souhaité.

 

La fiscalité mexicaine

En terme de résidence, vous êtes considéré résident fiscal si le centre des intérêts vitaux est considéré comme étant situé au Mexique, c-à-d  si (i) plus de 50 % de vos revenus proviennent de sources mexicaines au cours d’une année civile ou (ii) le Mexique est le principal lieu de votre résidence vos activités professionnelles.

En terme d’impôts, si vous devenez citoyen mexicain, vous resterez résident fiscal durant 5 années après avoir quitté le Mexique pour une autre résidence fiscale en plus de l’année du changement, à moins que le Mexique n’ait en vigueur une information accord d’échange avec le pays ou une convention fiscale avec une clause d’échange d’informations ou un traité international qui permet une assistance administrative mutuelle dans la notification et la collecte des contributions.

  • Les particuliers résidents sont assujettis à l’impôt sur le revenu mexicain sur leurs revenus mondiaux, quelle que soit leur nationalité. Les taux d’imposition pour les particuliers se composent de 11 tranches et vont jusqu’à 34%.
  • Les particuliers non-résidents, y compris les citoyens mexicains qui peuvent prouver leur résidence fiscale dans un pays étranger, ne sont imposés que sur leurs revenus de source mexicaine. Le taux d’imposition est de 15 % ou 30 % avec une première tranche de 125 900 MXX exemptée.

Les cotisations sociales : La cotisation annuelle maximale pour les employés est de 25 656 MXN (1285 €) . La cotisation annuelle maximale de l’employeur est de 195 235 MXN (9780 €). Lorsqu’il y a un risque professionnel, comme par exemple les hauts salaires, le plafond de l’employeur pourrait être plus élevé, étant donné que la part de l’employeur comprend la prime de risque professionnel. Ces cotisations maximales s’appliquent aux employés gagnant plus de 940 800 MXN par an (78 400 MXN  ou 3928 € par mois).

La TVA est de 16% et il n’y a pas d’impôt sur la fortune.

 

Notez que le fait de devenir résident permanent ne fait pas de vous un contribuable d’office. Par contre, il est aisé de supposer qu’au moment de demander la citoyenneté, vous deveniez un résident fiscal puisque vous êtes tenu de prouver une résidence de 18 mois sur le territoire.  C’est un aspect que vous devrez évaluer lors de vos projets de passeport mexicain.

 

Pourquoi choisir Libredetat pour la naissance de votre bébé et la résidence permanente au Mexique ? 

Notre partenaire local vous assiste dans toutes les démarches depuis la programmation de la naissance de votre enfant jusqu’aux étapes ultérieures qui consistent an l’obtention de votre carte de résidence permanente (et ensuite même la citoyenneté mexicaine).

N’oubliez pas, grâce à la naissance de votre enfant sur le territoire mexicain, non seulement votre enfant acquiert de facto la nationalité mexicaine mais vous bénéficiez directement de la résidence permanente à vie pour vous-mêmes en tant que parents, pour vos autres enfants de moins de 18 ans et pour vos beaux-parents des deux côtés.

C’est donc un plan de résidence permanente à vie pour toute la famille.

Nous pensons que la venue au monde de votre enfant doit se faire avec toutes les précautions.  Le service proposé par Libredetat (offert par l’agence de Sergei et The Wandering Investor) est dessiné pour vous enlever tout le stress de cette étape de votre vie, en plus d’être combiné avec un déménagement outre-mer dans un pays que vous ne connaissez peut-être pas.

 

image de Luis Leyva – pexels

 

Sergei a mis en place tout un arsenal d’éléments qui incluent la prise en charge à l’aéroport, la recherche  d’un logement, l’assistance professionnel médicale, les traductions, les diverses démarches administratives jusqu’à la résidence permanente.

Parce que votre vie vous appartient !

 

Recommended
error: Ce contenu est protégé !