Image de Feelgoodpics (Pixabay)

 

Ce soir, toute l’Espagne va procéder à un rituel ancien et très important: 12 raisins pour porter chance et fortune tout au long de l’année à venir.

Lors de mes cinq années passées en Espagne, je m’y soumettais moi aussi, à chaque nuit de Réveillon du Nouvel An. Avec ma famille, nous nous rendions à la Puerta del Sol, au centre de Madrid, et attendions avec frénésie et au milieu d’une foule condensée devant l’horloge centenaire, les douze coups de minuit.

Lors de notre premier réveillon, nous remarquions que de multiples vendeurs de raisins se faufilaient à travers la file pour vendre un nombre bien précis : 12 raisins, «  las uvas de la suerte » (le raisin de la chance). A notre étonnement, tout le monde s’en procurait avec excitation et impatience.

« Il est essentiel que chaque raisin soit mis en bouche sur le dong de chaque coup de minuit ! », nous a-t-on expliqué.

Certains vous diront que cette tradition vient d’une idée ingénieuse des producteurs de raisins, visant à écouler leur marchandise à cette période de l’année.

Il semblerait toutefois que cette tradition trouve ses racines dans une rébellion de la classe ouvrière en 1882 contre une taxe imposée par le maire de Madrid, José Abascal y Carredano. Le maire avait imposé une taxe de 5 pesetas à ceux qui célébraient l’avant-épiphanie, célébration qui restait accessible aux « bourgeois » de la ville, mais pas aux autres ; ces derniers devaient se contenter des célébrations gratuites de l’après-midi. Les bourgeois, pouvaient par contre continuer à festoyer tout au long de la soirée et de la nuit.

Cette injustice mena à une protestation, qui consistait en l’avalement d’un raisin à chaque coup de dong, devant la mairie de Madrid, pour se moquer des bourgeois et de leur alimentation bourgeoise.

Aujourd’hui, il est vrai qu’avaler 12 raisins aux sons du dong, est devenu un gag à faire entre amis et en famille, pour attirer chance et fortune pour l’année entrante.

Pourtant… Qui sait contre quoi ou pour quoi le peuple espagnol va dédier les 12 raisins cette nuit ? Si ce n’est pour une simple tradition (très) populaire, cela pourrait fort bien être pour protester contre les nouvelles mesures fiscales supposées entrer en vigueur demain, le 1er janvier 2021.

De quelles mesures fiscales s’agit-il ?

Le 30 octobre dernier, un  projet de loi  sur le budget national annonçait les principales réformes fiscales 2021. Ces réformes visent grossièrement une dizaine d’aspects fiscaux, comme détaillé ci-après :

1.   Impôt sur le revenu (IRPF).

De nombreux changements seront d’application au 1er janvier 2021:

  • Revenu du travail gagné.
  • Revenu d’épargne. 
  • Travailleurs détachés en Espagne. 
  • Régimes de prévoyance sociale («plans de pension»). 
  • Système d’évaluation objective. 

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

2.   Impôt sur les sociétés (IS).

Changements également au niveau de :

  • Exonération des dividendes et des revenus du transfert de titres représentant les capitaux propres d’entités résidentes et non résidentes en Espagne.

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

3.   Impôt sur la fortune.

4.   Impôt sur le revenu des non-résidents.

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

5.   Taxe sur la valeur ajoutée.

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

6.   Autres mesures fiscales.

  • Taxe sur les transferts de propriété et droits de timbre
  • Taxe sur les primes d’assurance. 
  • L’intérêt. 
  • Des charges. 
  • Des dons. 

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

7-10.   Valorisations 

Nouvelles règles notamment pour :

  • la Valorisation des assurances
  • l‘évaluation des rentes temporaires ou viagères
  • la Valorisation des biens immobiliers 
  • les Accords de succession

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

11.   Crypto-monnaies.

  • Obligation de divulguer les monnaies virtuelles. 

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

12.   ETF.

Fonds d’investissement cotés et de SICAV cotées

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

13.   Autres mesures.

  • Limitation des paiements en espèces
  • Mise à jour de la liste des paradis fiscaux et extension du concept pour inclure les « juridictions non coopératives», ou interdiction des amnisties fiscales.
  • La transposition de la directive européenne anti-évasion fiscale (ATAD) est envisagée, introduisant les domaines de la directive concernant la transparence fiscale internationale (ITT)  et la taxation de sortie ou  «Exit Tax»  dans la législation espagnole.

 

Comme vous le voyez, le Gouvernement espagnol envisage pas mal d’augmentations d’impôts pour 2021.

 

Notre article complet vous détaille également tout ce que vous devez faire pour répondre à vos obligations fiscales encore en 2020 et début 2021:

 Impôt sur les sociétés, Prix ​​de transfert, Sociétés holding, Sociétés sous régime spécial (ETVE, EDAV, Plans d’ amortissement spéciaux ), TVA et Vente à distance, taxes locales, etc…

–> L’ ARTICLE COMPLET est disponible sur notre page pour les membres inscrits. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire gratuitement ici

 

Dans un futur article, nous vous parlerons du régime spécial ETVE, un régime fiscal mis en place en 1995 par le gouvernement espagnol et qui permet que le capital qui vient en Espagne depuis l’étranger soit exonéré d’impôts, tant à l’entrée qu’à la sortie.

Cependant, avec les nouvelles mesures fiscales 2021, cette exonération ne serait plus à 100% mais à 95%.

Cela reste toutefois un outil fiscal très avantageux pour les holdings qui souhaitent s’implanter en Espagne. Il y a bien sûr des conditions à remplir pour qu’une société puisse en bénéficier.

Nous ne manquerons pas de vous en dire davantage sous peu.

En attendant, comme vous le savez déjà, vous avez à votre disposition un excellent guide 2021 pour vous expatrier en Europe, l’ebook phare de Libredetat.

Parce que votre vie vous appartient !

 

Nos articles sont très détaillés et permettent à nos lecteurs de recevoir un maximum d’informations sur un sujet donné. Chacun de nos articles est à lui seul un mini-dossier sur le sujet. Ils sont mis à votre disposition gratuitement sur notre page « Abonnés« .

Vous pouvez rejoindre notre liste d’abonnés en cliquant simplement ici, ou en vous inscrivant directement via ce formulaire.

Consultez notre PRESSE FISCALE quotidienne pour vous tenir à jour de l’évolution fiscale dans vos juridictions préférées.

Recommended
error: Ce contenu est protégé !