Partagez cette page ou cet article !

Je déteste payer des impôts, je déteste travailler la moitié de l’année pour l’État et devoir leur envoyer toutes les informations bien classées et ordonnées pour qu’ils puissent mieux me contrôler.

Et si la résidence aux Philippines était la solution à vos problèmes ?

De plus en plus de personnes décident de quitter le pays où elles sont nées à la recherche de meilleures opportunités. Les taxes ne cessent d’augmenter, le contrôle est de plus en plus lourd et l’effort de recouvrement, que ce soit par le biais d’amendes, de l’augmentation de l’électricité, du gaz, des redevances, des surtaxes, etc. est de plus en plus difficile à supporter.

Ainsi, émigrer est pour certains une décision difficile, mais au fil du temps, elle devient de plus en plus claire. Mais, où allez ?

Si nous devons quitter notre pays de résidence et nous éloigner de nos amis, de notre famille et de tout ce que nous connaissons, autant le faire pour aller dans un pays qui nous plaît et qui nous permet de vivre comme nous le souhaitons.

Heureusement, il existe de nombreux pays qui en valent la peine. Des pays où il existe encore des possibilités et où vous n’êtes pas obligé de payer en impôts plus de la moitié de ce que vous gagnez.

Nous en avons parlé sur notre blog et nos abonnés les connaissent déjà bien.

L’Amérique est une des très belles options. Dans tous les pays intéressants d’un point de vue fiscal, on a le choix entre les territoires parlant l’espagnol (langue largement utilisée dans le monde) ou purement l’anglais, qui est « the » langue internationale de communication et de business. Mais, n’oublions pas les autres continents, qui peuvent concurrencer cette première option.  Parmi eux, l’Asie.

Il faut néanmoins s’attendre à quelques efforts, voire quelques difficultés, pour l’obtention d’un permis de séjour permanent en Asie.  Il y a aussi certaines réglementations qui pourraient nous submerger, en plus des problèmes de communication avec les habitants. Par conséquent, Libre d’État veut présenter un autre pays qui pourrait facilement devenir la meilleure option en Asie pour une expatriation durable.

Résider aux Philippines présente plusieurs avantages, notamment le fait que les revenus étrangers sont exonérés d’impôts et qu’il est relativement facile d’obtenir un permis de séjour permanent. En outre, vous n’avez peut-être même pas besoin de ce permis, puisque vous pouvez rester en tant que touriste jusqu’à 36 mois sans quitter le pays, comme nous l’expliquerons plus loin.

Nous en présentons ici brièvement les avantages :

  • L’anglais comme langue officielle
  • un bon niveau de vie économique
  • une population accueillante
  • la plus grande population catholique d’Asie
  • un bon niveau de sécurité (selon l’île)
  • ancienne colonie espagnole
  • une main-d’œuvre hautement qualifiée et bon marché
  • revenus étrangers non imposables
  • relativement facile d’obtenir une résidence permanente

Le seul inconvénient est que pour être éligible au programme dont nous allons parler, vous devez avoir au moins 35 ans ou épouser une personne du pays.

Les Philippines, l’archipel des 7107 îles

Notre destination aujourd’hui est les Philippines, un archipel de 7107 îles. Il ne fait aucun doute qu’il faudra un certain temps pour les visiter toutes. En tout cas, je ne pense pas qu’on s’ennuie facilement là-bas.

Les Philippines sont un cas unique en Asie. Elles ont commencé par être colonisées par l’Espagne, puis sont passées sous la domination américaine. L’espagnol n’est plus beaucoup parlé, mais l’anglais est parlé couramment et est la langue officielle du pays, ce qui constitue un grand avantage pour les étrangers et pour ceux qui veulent y louer ou y externaliser des services.

Il n’y a pas non plus de différences culturelles majeures avec l’Europe. Contrairement à ses voisins à majorité islamique, bouddhiste ou hindouiste, environ 80% des habitants des Philippines sont catholiques (dû à leur passé espagnol).

Bien que depuis des années divers groupes séparatistes islamiques luttent pour leur indépendance, et que l’État lutte contre la criminalité liée à la drogue, il faut tout simplement être vigilent comme cela est recommandé partout dans le monde de nos jours. La ville de Davao, sur l’île de Mindanao, avait été considérée comme le neuvième endroit le plus sûr au monde en 2015. Mais, nous ne miserions néanmoins plus sur cette sécurité aujourd’hui. A nouveau, la sécurité mondiale n’étant plus ce qu’elle fut, il faut être vigilent et bien choisir l’endroit.

Les Philippines sont considérées comme un pays en développement et on ne peut pas dire que ce soit un pays très riche, ce qui est positivement noté dans les bas prix de l’endroit. Cependant, il faut garder à l’esprit que ces derniers temps, les Philippines sont devenues de plus en plus populaires, en particulier auprès des riches Russes et des Chinois, ce qui a entraîné une hausse des prix de certaines maisons plus luxueuses.

En tout état de cause, si vous avez vos sources de revenus à l’étranger, vous aurez toujours un grand avantage et pourrez vivre très bien à un prix plus qu’acceptable, même si vous avez des revenus relativement faibles.

Pour les migrants de plus de 35 ans qui souhaitent créer une entreprise en ligne, les Philippines peuvent être une bonne option, surtout si vous débutez. Avec un revenu de seulement 800 USD par mois, vous pourriez y mener une vie plus ou moins agréable.

Bien sûr, les entrepreneurs les plus internationaux connaissent certainement déjà les Philippines de réputation. Les Philippines sont probablement l’une des destinations de délocalisation les plus populaires au monde. Cela est dû non seulement à l’utilisation de l’anglais comme langue officielle, mais aussi à la main-d’œuvre hautement qualifiée, motivée et travailleuse du pays, qui obtient de bien meilleurs résultats que les employés européens à un niveau de salaire très bas par rapport à l’Europe.

En général, les Philippins sont très amicaux et ouverts envers les étrangers, ce qui tient bien sûr à la facilité de les comprendre. On dit que, par rapport aux pays voisins, la pire chose aux Philippines est la nourriture, bien qu’ils aient toujours une grande disponibilité de fruits et légumes frais.

Les Philippines sont également une bonne option pour les parents qui veulent échapper à la scolarité obligatoire de leurs enfants (homeschoolers et unschoolers).

En général, on peut dire que dans la plupart des îles, il est possible de vivre beaucoup plus librement qu’ailleurs, surtout en tant qu’étranger.

En Asie du Sud-Est, les Philippines sont un pays particulier, mais en raison de ses avantages et de la facilité d’obtention d’un permis de séjour, c’est une destination très intéressante pour les entrepreneurs en ligne, les consultants et les autres personnes qui travaillent et vivent sans être liées à aucun endroit.

Outre les Philippines, il existe d’autres pays intéressants pour les entrepreneurs de l’internet, tels que la Malaisie, Hong Kong, Brunei, la Thaïlande et certaines îles du Pacifique ; mais les Philippines offrent le moyen le plus simple de résider.

Nous allons maintenant vous expliquer comment obtenir un permis de séjour permanent aux Philippines et ensuite comment fonctionne la fiscalité.

Résidence aux Philippines

Pour entrer aux Philippines, vous n’avez pas besoin de visa si vous êtes citoyen de l’union européenne, canadien, suisse ou de l’un des 157 autres pays. Avec le tampon typique dans le passeport à l’arrivée à l’aéroport, vous pouvez rester jusqu’à 30 jours dans le pays, mais vous pouvez demander une prolongation de 29 jours supplémentaires pour un coût d’environ 45 USD.

Sinon (celui recommandé par l’ambassade des Philippines), vous pouvez demander un visa d’entrée unique (frais de 30 USD) à l’ambassade des Philippines avant de vous rendre dans le pays, ce qui nous permettra de rester 59 jours.

Dans les deux cas, les renouvellements suivants doivent être effectués tous les 59 jours, le deuxième renouvellement coûte environ 80 USD car il inclut la carte ACR-I.

Le ‘plus’ ici par rapport à la plupart des pays, c’est que vous êtes autorisé à rester sur le territoire jusqu’à 36 mois. Cela vous donne donc tout le temps d’évaluer si  vous désirez vivre dans le pays ou non. En outre, sur le plan fiscal ou économique, il n’est pas conseillé de vivre en tant que touriste (sauf si vous avez déjà une situation fiscale optimale dans un autre pays) en raison des avantages qu’il y a à devenir un « étranger non résident » aux Philippines, comme nous le verrons plus loin.

Permis de séjour permanent aux Philippines par mariage

Il existe plusieurs façons d’obtenir facilement un permis de séjour permanent aux Philippines. Accédez gratuitement à notre article complet ici

Permis de séjour permanent aux Philippines à partir de 35 ans en tant que « retraité

Aux Philippines, il est possible d’obtenir un permis de séjour permanent spécial appelé SRRV (Special Resident Retiree’s Visa) si vous disposez de…. Accédez gratuitement à notre article complet ici

En bref, si vous voulez acheter un appartement, vous devez choisir le SRRV, sinon le SRRV smile.

Ces permis de séjour permanent spéciaux peuvent être demandés avant de se rendre aux Philippines ou pendant le séjour en tant que touriste.

Procédures, coûts et délais pour la résidence permanente.

Les documents requis pour demander un visa pour les étrangers non résidents sont les suivants : Accédez gratuitement à notre article complet ici

En termes de délais, l’ensemble du processus prend généralement 15 à 20 jours ouvrables s’il est effectué au siège de l’autorité philippine des retraites à Makati, Manille, ou 25 à 30 jours ouvrables s’il est demandé dans l’un des 4 autres bureaux satellites : Baguio, Clark, Cebu ou Davao.

Processus d’annulation de visa SRRV

Vous pouvez également annuler votre visa. La procédure est … Accédez gratuitement à notre article complet ici

La procédure d’annulation prend à peu près la même durée que la procédure d’enregistrement, soit environ 30 jours ouvrables.

Avantages du visa de non-immigrant (SRRV et SRRV sourire)

  1. Séjour indéfini avec plusieurs privilèges d’entrée/sortie
  2. Accès au programme Greet & Assist dans les aéroports philippins (voyagez en tant que client VIP, pas de files d’attente ou de longues attentes !)
  3. Droit de participer au système national de santé « Philhealth ».
  4. Autres remises sur les produits des entreprises participant au programme.
  5. Exemption de :
  • Impôts sur toute pension ou rente
  • Impôts sur tous les revenus générés à l’étranger.
  • Carte ACR-I du Bureau de l’immigration des Philippines (rapport annuel)
  • Droits de douane pour l’importation (une seule fois) d’articles ménagers et d’effets personnels d’une valeur maximale de 7 000,00 USD
  • Paiement des droits d’entrée/sortie, à condition que vous n’ayez pas séjourné aux Philippines pendant plus d’un an à compter de la dernière date d’entrée
  • Visa d’étudiant.

Coût de la vie aux Philippines

Les Philippines se classent 92e sur 132 pays en termes de coût de la vie (la première place serait la plus chère, la 132e la moins chère).

Il s’agit donc d’un pays assez économique (surtout pour tout ce qui concerne les produits/services à forte intensité de main-d’œuvre). En général, avec un revenu ou une pension de 1 000 dollars, on peut vivre assez bien dans presque toutes les régions des Philippines.

Le principal coût est celui du logement qui …Accédez gratuitement à notre article complet ici

Santé, vaccinations et assurances

Les Philippines étant encore un pays en développement, il convient d’accorder une attention particulière aux questions de santé avant de choisir une région pour y vivre, surtout si vous êtes plus âgé, si vous voyagez avec des enfants ou si vous avez certains problèmes de santé. À cet égard, il peut être conseillé de ne pas vivre trop loin d’un bon hôpital.

Les meilleurs hôpitaux du pays, selon le ministère philippin de la santé, sont :  Accédez gratuitement à notre article complet ici

En ce qui concerne les vaccins, l’OMS recommande la vaccination contre : l’hépatite A et B, le tétanos, la fièvre typhoïde, le triple virus (rougeole, rubéole et parotide), l’encéphalite japonaise, la polio, la rage et la varicelle. Dans certaines régions, il y a la dengue et la malaria pour lesquelles il est généralement préférable de se protéger contre les piqûres de moustiques.

Quant à l’assurance maladie, il existe différentes alternatives en fonction de nos besoins :

Assurance de voyage

Pendant les premiers mois, avant de s’installer définitivement, on peut souscrire une assurance voyage, par exemple à l’IATI qui a l’avantage de pouvoir être souscrite pour des mois (maximum 1 an), le forfait de base pour 2 mois coûte environ 200 euros et pour 692 euros on est couvert jusqu’à 12 mois. L’IATI propose également une assurance voyage pour les familles.

Le Safetywing est également une option intéressante, surtout pour les voyageurs. Il coûte 37 USD pour chaque 4 semaines (28 jours) et est automatiquement prolongé par des paiements récurrents jusqu’à ce qu’il soit annulé ou après 364 jours, moment auquel vous devrez demander le renouvellement manuellement. Le prix pour un an serait de 482 USD.

En général, l’assurance voyage couvre jusqu’à un maximum de 2 ans, pour plus de temps, vous devez chercher d’autres options telles que l’assurance maladie internationale ou l’assurance maladie locale aux Philippines.

Assurance maladie à long terme

A.) La couverture médicale par la Philippine Health Insurance Corporation, le coût est de 15 000 P par an (environ 300 USD).

B.) Il est également possible de souscrire à une assurance privée telle que Pacific Cross, qui coûte environ 32 à 45 USD/mois, Cigna ou MSH International (cette dernière étant un peu moins chère car elle peut être assurée par zone ou région plutôt que dans le monde entier).

La fiscalité aux Philippines

L’une des principales raisons pour lesquelles de nombreux migrants choisissent les Philippines comme pays de destination est, bien entendu, que les revenus étrangers sont exonérés d’impôts si vous vous organisez.

L’argent gagné en dehors des Philippines n’est pas soumis aux impôts locaux, de sorte que même si vous transférez l’argent sur un compte dans le pays, vous n’aurez pas à payer d’impôts sur celui-ci, et vous n’aurez même pas à déclarer vos avoirs à l’étranger.

En résumé, la fiscalité aux Philippines présente les avantages suivants :    Accédez gratuitement à notre article complet ici

Quelques destinations populaires pour les expatriés

La destination la plus courante pour le travail est généralement Manille, mais pour ceux qui peuvent choisir et qui n’aiment pas la circulation, la pollution, le bruit, etc., voici quelques recommandations :   Accédez gratuitement à notre article complet ici

Les autres destinations sont généralement Puerto Princesa (Palawan), Puerto Galera, Cebu, Davao City ou Agoo.

En bref, pourquoi les Philippines ?

Bon climat toute l’année (sans compter les catastrophes naturelles, comme par exemple l’éruption significative du volcan Taal, à 100 kilomètres au sud de Manille commencée le 12 janvier 2020), pays « low cost » mais où l’on peut vivre comme un Occidental (avec certaines infrastructures, sécurité et services), mer et montagne, environnement vert, l’anglais comme langue officielle et véhiculaire (tout le monde ne le parle pas, mais on n’est pas obligé de parler à tout le monde non plus), assez grand, bien desservi (vols bon marché vers de nombreuses régions du monde), immigration facile, taxes peu élevées pour les étrangers… que demander de plus ?

Maintenant, vous pouvez suivre les étapes décrites dans cet article et devenir résident aux Philippines, vous pouvez combiner avec votre résidence aux Philippines une société étrangère pour facturer vos clients, si c’est le cas, n’hésitez pas à acheter notre ebook sur la formation de sociétés dans les juridictions attractives.

Toutefois, si vous avez besoin d’une aide supplémentaire pour votre dossier, n’oubliez pas que vous pouvez également faire appel directement à une consultation Libre d’État.

Oh, et si l’on vous demande pourquoi tout cela, vous connaissez la réponse : parce que votre vie vous appartient !

Nos articles sont très détaillés et permettent à nos lecteurs de recevoir un maximum d’informations sur un sujet donné. Chacun de nos articles est à lui seul un mini-dossier sur le sujet. Ils sont mis à votre disposition gratuitement sur notre page « Abonnés« .

Vous pouvez rejoindre notre liste d’abonnés en cliquant simplement ici, ou vous inscrire directement via ce formulaire.