Partagez cette page ou cet article !

Il existe de nombreuses façons de transférer votre argent sur un compte offshore, en dehors de la zone d’influence et de contrôle des autorités locales. Aujourd’hui, à des fins purement informatives, nous allons faire une petite digression et expliquer les options légales qui s’offrent à vous pour faire disparaître votre argent et le mettre à l’abri des regards, afin que personne ne puisse le retrouver.

Il peut y avoir de nombreuses bonnes raisons de faire disparaître votre argent et de le transférer sur un compte bancaire offshore. Nous insistons sur le fait qu’il n’y a aucune illégalité dans ceci, c’est parfaitement légitime et légal pour les personnes qui veulent préserver leur vie privée financière. Néanmoins, il est important que, avant de faire disparaître votre argent, vous vous soyez acquitté de toutes les taxes qui vous incombent.

Vous avez droit à une vie privée qui suppose qu’il n’y a aucune raison pour que tout le monde sache où vous gardez votre argent, où vous détenez vos comptes bancaires, surtout si vous avez des problèmes avec votre conjoint, les membres de votre famille ou un partenaire vengeur.

Dans une situation classique, supposez que vous venez de faire un virement de votre compte bancaire, eh bien sachez que le compte bancaire offshore sera parfaitement visible et identifiable, de sorte que peu importe le niveau de secret bancaire qui vous est offert, il ne sera pas un compte secret. En d’autres termes, si vous voulez vraiment dissimuler votre argent, le virement bancaire n’est pas une bonne option.

Comme nous l’avons déjà énoncé, les méthodes expliquées ci-dessous sont conçues pour les cas où vous avez déjà payé vos impôts. En d’autres termes, ils ne sont pas conçus pour échapper à l’impôt, mais pour vous permettre de protéger votre vie privée. N’oubliez pas que l’évasion fiscale peut avoir des conséquences.

La légalité ou non de la méthode elle-même dépendra des lois locales respectives. Que chacun soit légitime ou non, d’un point de vue moral, c’est à vous de le décider par vous-même. Alors, évitez les ennuis et renseignez-vous d’abord sur les lois qui s’appliquent dans votre pays de résidence.

Transferts en couches

Cette manœuvre est l’une des plus anciennes; elle est très coûteuse et prend beaucoup de temps, c’est le transfert d’une banque à l’autre.

Commencez par un (ou plusieurs) transfert(s) totalement innocent(s) vers un compte à l’étranger, vers un pays qui n’est pas considéré comme un paradis fiscal. Le Royaume-Uni est une option fréquemment choisie pour cette première étape.

De là, l’argent est envoyé dans des paradis fiscaux réputés, comme Malte ou Gibraltar. Et de là, l’argent est envoyé dans une juridiction où le secret bancaire est renforcé.

Le processus peut être répété autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à ce que les sommes d’argent atteignent leur destination finale.

Les comptes dans ce processus ne devraient pas être à votre nom, mais à celui d’une société offshore avec des actionnaires et des administrateurs nommés. Il est important que vous n’effectuiez jamais un virement sur le même compte à partir de plus d’une banque dans la chaîne de paiement. En même temps, les banques ne devraient pas être situées dans la même juridiction.

Cette méthode est presque impossible à détecter pour les autorités. Lorsque les structures sont complexes, le suivi de l’argent qui a été transféré plusieurs fois, dans différentes juridictions, exige énormément de temps et de ressources. Les autorités abandonnent souvent après avoir  » épluché  » les premières couches.

Cependant, tout devient évidemment plus compliqué et plus cher avec chaque transfert supplémentaire, ainsi que pour la personne qui déplace l’argent. De plus, les banques n’aiment pas être de simples  » banques de transit « , mais veulent faire de l’argent avec l’argent que vous gardez dans leurs comptes.

Par conséquent, ces transactions sont étroitement surveillées par la banque et si elles sont d’un montant important, on pourrait vous demander de justifier la transaction d’une manière ou d’une autre.

Factures

Dans ce cas, une société offshore que vous contrôlez vous émet une facture. Ces factures doivent inclure des biens et services intangibles, tels que l’hébergement Web, le conseil en technologie, les loisirs ou les services VoIP.

Bien sûr, vous ne devriez pas essayer de déduire les dépenses, car ce serait illégal. Quoi qu’il en soit, c’est généralement quelque chose que vous ne serez pas en mesure de faire avec des factures émises par des sociétés offshore (nous en avons parlé ici).

Dans la plupart des pays, cette méthode est relativement simple et sûre. Sur le plan juridique, il s’agit généralement d’une zone grise. Quoi qu’il en soit, gardez à l’esprit que vous ne pourrez pas non plus faire disparaître des sommes d’argent très élevées de cette façon.

Jeux d’argent en ligne

Le jeu en ligne est une autre méthode très populaire qui, à son tour, devient de plus en plus compliquée. Il est idéal pour les petites sommes, inférieures à 10.000 €.

Vous devez transférer l’argent à plusieurs sites de paris, plus il y en a, mieux c’est. L’acompte doit être versé selon une méthode qui ne permet pas le remboursement. Elle se fait généralement par carte de crédit ou Paysafecard. Ensuite, si quelqu’un vous demande où se trouve l’argent, vous pouvez inventer une histoire sur votre dépendance au jeu.

Après avoir déposé l’argent, vous devez l’utiliser au moins une fois pour le jeu. C’est nécessaire parce que, sinon, le fournisseur pensera que vous cherchez à blanchir votre argent.

Pour éviter de soulever des soupçons, vous devez garder à l’esprit certains aspects. D’une part, vous devez éviter les paris à faible risque. Par exemple, il ne faut pas parier que le Brésil battra Saint-Marin au football ou que la Nouvelle-Zélande battra la Suisse au rugby. Un bon analyste de risque remarquerait ce comportement.

Au lieu de cela, vous devez choisir plusieurs tours de Black Jack, Video Poker ou autres jeux de casino. Vous avez besoin de plusieurs tours avec de petits paris pour minimiser le risque de perdre. Vous pouvez utiliser des robots pour cela, qui le feront pour vous. Cependant, il faut avoir suffisamment de compétences techniques pour les amener à simuler le comportement humain.

À moins d’être un joueur professionnel, vous perdrez parfois, mais ces pertes seront minimes si vous avez fait plusieurs tours avec de petits paris.

Une fois que vous avez arrêté de jouer, vous pouvez retirer l’argent sur un autre compte qui est également à votre nom.

Bien que cela prenne beaucoup de temps et que vous perdiez souvent une partie de l’argent, il s’agit toujours d’une méthode populaire à faible risque.

Mesures juridiques

Il existe de nombreuses variantes de cette méthode, mais elle consiste essentiellement à vous poursuivre par l’intermédiaire de votre propre société offshore et à transférer les sommes demandées sur le compte offshore de votre société.

C’est précisément l’évidence de cette méthode qui la rend la plus efficace.

Cela dit, c’est une méthode que vous pouvez rarement utiliser deux fois, sauf si vous le faites avec des tiers de confiance.

Les actions caritatives

Cette méthode est rarement légale et est souvent considérée comme immorale. Dans ce cas, les sociétés ou fondations offshore sont enregistrées sous un nom similaire à celui d’un organisme de bienfaisance, puis vous leur versez les montants que vous voulez.

Si vous avez le temps et que vous voulez faire preuve d’imagination, vous pouvez créer votre propre organisme de bienfaisance, créer un site Web, etc.

Surtout si vous envisagez de déduire votre don (ce qui serait sans doute considéré comme de l’évasion fiscale et que nous ne conseillons pas), vous devrez créer une structure et une image suffisamment sophistiquées pour passer pour un organisme de bienfaisance établi.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que les dons à de faux organismes de bienfaisance sont illégaux dans la plupart des pays (même si vous n’essayez pas de les déduire), et les autorités fiscales se méfient généralement des organismes de bienfaisance nouveaux ou peu connus, surtout s’ils sont dans des paradis fiscaux.

Voyager avec de l’argent liquide et des métaux précieux

L’époque où vous pouviez vous rendre en Suisse avec une mallette remplie d’argent est révolue (du moins dans les agences bancaires, vous ne serez pas accepté comme un client).

Cependant, voyager avec de l’argent ou des métaux précieux est toujours légal dans l’UE, tant que vous ne transportez pas plus de 10 000 $ (voici un autre article sur les restrictions de circulation d’argent liquide). Si vous en transportez plus, vous devrez le déclarer, ce qui, en théorie, ne devrait pas poser de problème.

Dans la pratique, cependant, les limitations d’argent liquide n’ont pas beaucoup de sens sans l’existence de frontières et de contrôles dans l’UE et l’espace Schengen. Même si nous voyageons en avion, la probabilité d’être contrôlé est minime.

Même si la Suisse n’accepte plus d’importants dépôts en espèces, il existe d’autres pays hors d’Europe qui considèrent cela comme relativement normal.

Dans de nombreux pays, les cartes de paiement et l’utilisation de cartes sont assez rares et les banques dépendent encore presque entièrement de l’argent liquide. C’est particulièrement le cas en Arménie, en Azerbaïdjan, au Libéria, en Tanzanie et dans de nombreux autres pays africains.

Toutefois, bon nombre de ces juridictions sont inscrites sur une liste noire et sont sous contrôle étroit. Il y a aussi toujours le risque de perdre sa valise.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, il existe encore des moyens d’éviter le contrôle de l’État et de protéger votre vie privée, y compris financièrement. Cependant, comme nous l’avons expliqué dans cet article, ce n’est pas une bonne idée de les utiliser pour échapper à l’impôt, car cela pourrait causer d’énormes problèmes.

Maintenant, si vous voulez que nous vous tenions au courant de la façon de vous libérer de la pression fiscale de l’État, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter ici et téléchargez notre contenu pour les abonnés.

error: Ce contenu est protégé !